samedi 1 novembre 2014

Le coin lecture du mois de novembre.








Prix Femina 2012, un bouleversant roman choral

Au début du XXe siècle, des jeunes Japonaises embarquent par dizaines pour la Californie afin d’y rencontrer leurs futurs maris. Au bout de l’éprouvante traversée, un homme, un pays, une langue inconnus… Une lecture tissée d’émotion pure.

« Bienvenue, mesdemoiselles japonaises ! »

En 1919, des Japonaises embarquent pour une longue traversée vers San Francisco où les attendent des hommes à qui elles sont mariées par procuration et dont elles ne connaissent qu’une chose : une photo. Arrivées aux Etats-Unis, la confrontation entre l’American dream et la réalité sera douloureuse… Julie Otsuka, de façon magistrale, fait revivre à travers les détails de leur quotidien ces femmes « invisibles » en faisant entendre leur espoir d’une vie meilleure, leurs questions, leurs peines, leur déception.


Julie Otsuka a puisé dans l’Histoire et dans son histoire familiale les éléments qui lui ont permis de bâtir un chef-d’œuvre incantatoire auquel la multiplicité des voix donne une portée universelle. Son style dépouillé donne le « la » d’un magnifique chœur antique, d’une émouvante puissance tragique.

Ce roman a reçu le Pen Faulkner Award 2012 et le Prix Femina étranger 2012.

Julie Otsuka a réussi un tour de force unanimement salué par la critique, la presse et les libraires!








Résumé : Le froid et la misère ont marqué l'enfance de Hanna Renström dans un hameau au nord de la Suède.
En avril 1904, à l'âge de dix-huit ans, elle s'embarque sur un vapeur en partance pour l'Australie dans l'espoir d'une vie meilleure. Pourtant aucune de ses attentes – ou de ses craintes – ne la prépare à son destin. Deux fois mariée brièvement, deux fois veuve, elle se retrouve à la tête d'une grosse fortune et d'un bordel au Mozambique, dans l'Afrique orientale portugaise. Elle se sent seule en tant que femme au sein d'une société coloniale régie par la suprématie machiste des Blancs, seule de par la couleur de sa peau parmi les prostituées noires, seule face à la ségrégation, au racisme, à la haine, et à la peur de l'autre qui habite les Blancs comme les Noirs, et qui définit tout rapport humain. Ce paradis loin de son village natal n'est-il qu'un monde de ténèbres ?

Biographie et informations

Nationalité : Suède
Né(e) à : Härjedalen , le 03/02/1948

Biographie :

Henning Mankell est un auteur suédois. Très vite abandonné par sa mère, il est élevé par son père, juge d'instance. Il est le gendre d'Ingmar Bergman dont il a épousé en secondes noces la fille Eva. Il partage sa vie entre la Suède et le Mozambique où il a monté une troupe de théâtre, le «Teatro Avenida».

Il est connu internationalement grâce à la série policière des enquêtes de Kurt Wallander. Ce commissaire désabusé est entouré par une équipe de policiers où chacun possède une personnalité soigneusement décrite. Les meurtres sanglants auxquels Wallander est confronté le plongent au fil des romans dans un état de plus en plus dépressif ; l'aspect psychologique est aussi important pour Mankell que l'intrigue elle-même.

Toutes ces aventures se déroulent dans la petite ville d'Ystad, en Scanie, dans le sud de la Suède, même si Wallander se déplace une fois en Lettonie ("Les Chiens de Riga") et enquête sur un meurtre dont les origines remontent en Afrique du Sud ("La Lionne blanche") ; le sol du proche Danemark est souvent foulé.

Son roman "Les chaussures italiennes" lui permet de sortir avec succès du registre des romans policiers.

Il a reçu le Prix Nils Holgersson en 1991.

En 2007, il préside le jury du Prix du Livre européen qui sera remis cette année-là à Guy Verhofstadt pour son livre "Les États-Unis d'Europe".

En janvier 2010, le classement de plusieurs magazines dédiés à l'édition, dont Livres-Hebdo en France et The Bookseller en Grande-Bretagne, le place à la neuvième place des écrivains de fiction les plus vendus en Europe en 2009.

Il a participé à l'expédition organisée par des groupes activistes turcs en faveur de Gaza, qui donna lieu à un abordage israélien qui causa une dizaine de victimes. Il tire de cette expérience un récit qui sera publié le 5 juin 2010 dans plusieurs grands journaux.

Il est aujourd'hui l'auteur de plusieurs romans policiers et de pièces de théâtre ainsi que de livres pour enfants.