mercredi 11 avril 2018

de Noires et d'or







 Le printemps m'inspire les rencontres aussi hier j'ai écrit celui ci.Mon inspiration vagabonde en ellipses.Un livre que je vous conseille a attiré mon attention c'est" Pierres "de Roger Caillois il restait depuis longtemps sur les étagères de ma bibliothèque consacrée à la poésie.Sur le marché j'ai rencontré un nouveau bouquiniste qui habitait près de Florac , en fouillant  j'ai trouvé du même auteur Babel.


                                                      De noires et d' or



La noire  et longue obsidienne
Aux filaments sertis d’or
Reflète les ombres indiennes
Des seigneurs de la mort.

Au pays des déesses sombres
Luit l’inquiétante agate dorée
Ruisselante de pépites d’ombres
Aux cous graciles des éplorées.

La grotte enferme la sainte
Rejette la blanche fée
A genoux sur un lit d’absinthe
La sorcière hurle sa liberté.

Le poing levé et triomphante
Ses yeux d’amarante ont gardé
Dans le cœur de l’ambre
Les  élytres irisées d’un  scarabée.

Elle a revêtu ses plus beaux atours
d’un bond s'est envolée
rejoindre le creux  de l’arbre sourd
au plus profond de la terre sacrée.

Personne ne l’a jamais revue
transformée en rêve de pierre
Au seuil de l'antre perdu
de l'étrange royaume aurifère.

 Roselyne Cusset Avril 2018